Team work

La société Diavein a réalisé le 31 Janvier 2018  une augmentation de capital pour un montant total de 400 K€ portant le montant de ses fonds propres à 600 K€.

01

Augmentation de capital

Notre levée de fond vient compléter un financement à l’innovation de 400 K€, un prêt participatif à l’amorçage de 120K€ de la part de la Banque Publique d'Investissement et un financement à l'innovation de la banque populaire de 80K€. Ces fonds doivent servir d’abord à financer la réalisation de nos études cliniques en France et en Afrique pour un montant de 600 K€, à financer la certification « CE médical » sur l’indication thérapeutique de la drépanocytose pour un montant de 60 K€ nous permettant de générer un chiffre d'affaire dès 2018, et assurer le paiement d’un stock d’appareils pour 200 K€. Enfin nous travaillons avec notre équipementier suisse à la conception d'un appareil "low-cost" pour un budget de 200 K€ à destination des marchés émergents d'Afrique, d'Amérique du sud et d'Asie.

En 2020 nous projetons de financer une campagne de communication institutionnelle pour 200 K€ permettant l’introduction en bourse de notre société après l’obtention de résultats cliniques suffisamment convainquant pour permettre la prise en charge de notre dispositif par les assurances de santé.

Nous remercions les investisseurs qui nous ont fait confiance et nous ont donné les moyens de conduire les étapes déterminantes pour amener nos produits sur le marché, apporter rapidement une solution thérapeutique aux malades et préparer l'introduction en bourse de notre société.

Par email : elhermite@diavein.com

Par courrier : Diavein SAS, 227 Rte de la Chapelle, 74540 St Felix

Par téléphone : +33 6 15 77 39 53

Enfants1
Conférence Lubumbashi
Patient Zéro
02

La stratégie

Notre objectif premier est l’équipement des patients dans les pays développés et le remboursement de la location de notre appareil aux patients par les systèmes d’assurance santé. Pour ce faire nous devons à la fois confirmer l’efficacité de Diavein dans le soulagement rapide des crises vaso-occlusives chez les malades de la drépanocytose et démontrer l’existence d’un potentiel d’économie important pour les assurances de santé par la réduction du temps d'hospitalisation des malades en crise.

Nous préparons la réalisation d’une étude clinique portant sur 115 patients en région parisienne où se concentre la majorité des malades Français. Cette étude vise à démontrer que lorsqu’un malade se prend en charge avec Diavein à domicile lorsque débute la crise, la durée de son hospitalisation voir la nécessité de son hospitalisation seront réduits de manière significative.

Cette étude sera réalisée sous la supervision du professeur Pablo Bartolucci qui travaille au centre de référence français de la drépanocytose à l’hôpital Henri Mondor. La Haute Autorité de Santé suivra également cette étude dans la perspective de la recommandation de remboursement des soins Diavein en cas de succès.

Notre deuxième objectif est l’équipement de dispensaires dans les pays en voie de développement pour la prise en charge des crises vaso-occlusives. Nous poursuivrons les études en cours au Burkina-Faso et engageront de nouvelles études au Cameroun, en République Démocratique du Congo, au Sénégal et en Côte d'Ivoire afin de pouvoir largement publier et communiquer sur les bénéfices de la prise en charge des malades par Diavein.

Nous collaborerons avec les autorités de santé de chaque pays pour obtenir des financements auprès de bailleurs de fonds (OMS, Communauté Européenne, agence de développement des pays Européens, fondations) permettant l’installation de dispensaires équipés de Diavein pour la prise en charge d’une large proportion de malades en Afrique.

03

L'Equipe

Etienne L’HERMITE - Président

Né en 1967 et diplômé de l’institut commercial de Nancy en commerce international, Etienne a commencé sa carrière au Japon (1991-1996) où il fonda une société d’informatique industriel distribuant des logiciels de CAO (FTZ Japan).

En 1998, il participe au démarrage de la société Bio-Xtal proposant des prestations de recherche biologique en soutien à la découverte de médicament.

En 2010, il fonde avec son frère la société Theranyx spécialisée dans la découverte d’anticorps thérapeutiques.

En tant que gérant de Diavein, Etienne L’Hermite assure la direction stratégique et financière de la société ainsi que les fonctions commerciales incluant la négociation des contrats.

Etienne n’est pas seulement impliqué comme gestionnaire mais c’est un homme de terrain. Il se rend régulièrement en Afrique pour superviser les études cliniques et la mise en place du premier réseau de dispensaires. C’est confronté au terrain qu’il est convaincu de pouvoir concevoir une stratégie gagnante pour l’entreprise.

 

Vincent L’HERMITE - Directeur opérationnel associé

Né en 1971 et diplômé de l’école Polytech de Montpellier, Vincent a débuté sa carrière en tant que technico-commercial au sein du groupe Air liquide.

En 2001, il rejoint la société Bio-Xtal où il s’occupe de la gestion des achats et des ressources humaines.

En 2010, il s’associe avec son frère Etienne dans la création de la société Theranyx.

Progressivement il prend en charge également les aspects financiers des entreprises avec une expertise pointue pour la réglementation du crédit impôt recherche.

Ces cinq dernières années, Vincent a également contribué au développement d’un réseau d’acquisition de tissus impliquant une dizaine d’établissements hospitaliers de la Côte d’azur.

Sa gestion rationnelle des finances et de l’administration de nos sociétés a contribué de manière significative à la rentabilité du groupe sur le long terme et est une garantie de succès de nos projets futurs.

 

Jacques L’HERMITE - Médecin

Responsable clinique

Né en 1942, et diplômé d’un doctorat en médecine de l’Université de Nancy, Jacques devient à 33 ans le plus jeune professeur agrégé de la faculté.

Après une carrière universitaire réussie avec plus de 100 publications médicales à son actif, Jacques entame une reconversion dans le privé d’abord à Montbéliard, puis en Guadeloupe, à Charleville Mézière et enfin à Chaumont où il prend sa retraite en 2015.

Depuis le début des années 2000, Jacques consacre 2 mois par an à une activité de coopération au Burkina Faso. Cette activité inclue la formation de médecins burkinabés, le transfert d’équipements médicaux pour les cliniques et hôpitaux de Ouagadougou et la participation à des campagnes d’information à des fins de dépistage précoce du cancer.

Passionné depuis toujours par l’Afrique, ses relations privilégiées avec la communauté médicale au Burkina-Faso ont permis à la société Diavein de collecter les premières évidences d’efficacité de la thérapie vasculaire par stimulation électrique dans les cas de crises vaso-occlusives chez des malades atteints de drépanocytose.

Au sein de la société, Jacques supervise l’organisation des essais cliniques, la rédaction des publications scientifiques ainsi que leur promotion dans les congrès internationaux.

Corporate video

Besoin d'une information ?


Notre projet vous intéresse, vous souhaitez investir ou tout simplement participer et aider les malades. Complétez le formulaire et nous vous répondrons rapidement !